Historique

Avant d’être renommé Virtuoso en mai 2015 par le doyen de la FAS Gérard Boismenu, notre centre de recherche s’appelait le Centre de recherche interdisciplinaire sur les technologies émergentes (CITÉ). En voici un bref historique :

Est-il besoin de rappeler le développement foudroyant des technologies de l’information et de la communication (TIC) au cours des 30 dernières années? Les TIC ont envahi notre quotidien personnel et professionnel; elles ont modifié la scène économique, médiatique et culturelle, mais aussi le réseautage social et, plus généralement, notre relation au monde. Un phénomène d’une telle ampleur concerne de nombreuses disciplines de la connaissance et mérite une investigation qui ne s’en tienne pas aux jeux d’apparence ou aux fausses évidences que ces mêmes technologies de l’information permettent parfois de faire circuler.

La Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal réunit plus de 600 professeurs-chercheurs œuvrant dans une trentaine de disciplines des sciences pures, des sciences sociales, des lettres et des sciences humaines. C’est afin de tirer profit de cette richesse que la FAS a fondé en 2003 le Centre de recherche interdisciplinaire sur les technologies émergentes (CITÉ).

Grâce au soutien de la FAS et au travail acharné d’André H. Caron, son fondateur et directeur de 2003 à 2008, le CITÉ a pu bénéficier d’une importante subvention de la Fondation Canadienne de l’Innovation (FCI), ainsi que du support financier de la Chaire Bell en recherche interdisciplinaire sur les technologies émergentes, dont le professeur Caron est titulaire depuis 2003. Le CITÉ occupe par ailleurs des espaces spécialement aménagés pour la recherche sur les TIC et dispose d’équipements multimédias de pointe.

Jusqu’à récemment, le CITÉ a fait surtout appel aux ressources de ses trois Départements fondateurs, soit le Département de communication (COM), le Département d’informatique et de recherche opérationnelle (DIRO) et l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (EBSI). Conséquemment, les thématiques de recherche se sont surtout centrées sur les usages innovants des technologies de communication au quotidien ainsi que dans les organisations.

En 2008, le Doyen de la FAS a confié au professeur Luc Giroux le mandat de développer et d’élargir le champ de recherche du CITÉ en y intégrant des problématiques et des chercheurs issus du secteur des Lettres et sciences humaines. Les technologies numériques ouvrent par exemple des perspectives nouvelles aux chercheurs en lettres : constitution de collections et d’archives numériques, mais surtout exploitation inédite de ces fonds documentaires. Dans le domaine des arts, c’est la nature même des arts et des médias ainsi que leurs frontières qui se trouvent mises en question.

Grâce à l’énergie de Luc Giroux, de nouveaux groupes de recherche se sont donc installés dans les locaux du CITÉ, notamment le LRCM (Laboratoire de Recherche en Communication Multimédia), le CRIalt (Centre de recherches intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques), le groupe TEXTO4SCIENCE et le Laboratoire de recherche en sciences humaines numériques. Enfin, une collaboration a été amorcée entre le CITÉ et la chaire de recherche RBC en commerce électronique de HEC-Montréal. Luc Giroux a, par ailleurs, monté un cycle de conférences-midi afin de mettre à profit ce creuset unique de perspectives disciplinaires.

Le professeur Éric Méchoulan a pris sa succession en juin 2012 avec la volonté de poursuivre ce développement des échanges entre professeurs, chercheurs et étudiants venant d’horizons différents. Un nouveau groupe de recherche est venu s’ajouter sur la préservation et la diffusion numérique des cultures autochtones sous la direction d’Élise Dubuc. S’y joindront bientôt d’autres équipes intéressées par l’exploitation automatique des collections littéraires.

Le CITÉ accueille aujourd’hui dans ses murs des chercheurs de disciplines aussi diversifiées que la communication, les études anglaises, les études cinématographiques, l’histoire de l’art, la muséologie, l’informatique, la linguistique, les littératures de langue française ou les sciences de l’information. Le cycle de conférences-midi continue avec des interventions de chercheurs du CITÉ ainsi que de professeurs étrangers.

Bienvenue au CITÉ!

Éric Méchoulan, Directeur du CITÉ

Septembre 2012

Ce contenu a été mis à jour le 20 avril 2016 à 16 h 27 min.