Présentation

Le Centre de recherche Virtuoso sur les usages, cultures et documents numériques est dirigé par Éric Méchoulan (Michael E. Sinatra agissant comme directeur intérimaire à l’hiver 2015 et à l’hiver 2016).

 

Mission :

La mission du Centre Virtuoso est d’étudier les formes de production et diffusion des connaissances en lien avec les documents numériques (textes, images, son), contribuer à la formation des étudiants et jeunes chercheurs, et valoriser les projets de recherche des chercheurs de la FAS en lien avec le sujet d’étude du centre sur la scène québécoise et internationale.

 

Objet de recherche :

Le Centre de recherche Virtuoso est un regroupement facultaire d’une trentaine de chercheurs provenant de 8 départements dont les travaux sont consacrés principalement à l’étude des usages, cultures et documents numériques. Nos membres s’intéressent au réagencement des dispositifs de production et de diffusion de la connaissance dans une pluralité de disciplines en sciences humaines, sociales, et informatique.

 

La thématique du Centre de recherche Virtuoso est construite autour de quatre axes :

VirtuosoAxes

Chaque axe permet de regrouper des chercheurs autour d’une thématique spécifique, mais ouverte, qui encourage les échanges interdisciplinaires afin de favoriser des collaborations de recherche autour de projets subventionné ou de futurs collaborations qui naîtront des échanges durant les activités du centre. Plusieurs chaires du Canada sont aussi associées aux activités du centre, ainsi que des embauches récentes en lien avec le numérique dans plusieurs départements de la FAS.

 

Les axes explorent sous différentes formes le lien entre un positionnement théorique et la spécificité des documents numériques au cœur des travaux des chercheurs du centre. Ces derniers combinent en effet de plus en plus des approches computationelles avec leurs approches disciplinaires plus « traditionnelles ».

 

Les chercheurs du Centre de recherche Virtuoso se posent donc la question de la société numérique et de la communication numérique, de l’impact sur les comportements, des changements dans les méthodes de composition artistique et littéraire, des nouveaux environnements d’apprentissage à l’école, des plateformes collaboratives et bases de données, des effets des jeux vidéo, de l’utilisation et conception des technologies en émergence, des possibilités muséales et patrimoniales du numérique.

 

Formation :

Implication active du centre dans les programmes se rapportant aux documents numériques (e.g projet de D.E.S.S en édition numérique ; D.E.S.S en arts, création et technologie ; Doctorat en littérature « Études littéraires et intermédiales »), ainsi que les cours en lien offerts dans différents programmes (tel le nouveau séminaire « Littérature et culture numérique »).

Ce contenu a été mis à jour le 15 octobre 2015 à 10 h 19 min.