GREN – Éditions critiques en contexte Numérique

LogoGREN_Horizontal

Sous la direction de Michael E. Sinatra, les membres du Groupe de Recherche sur les Éditions critiques en contexte Numérique (GREN) étudient comment le numérique provoque un réagencement des dispositifs de production et de diffusion de la connaissance et des contenus en littérature, en communication, en histoire de l’art, et ce, en s’appuyant sur une expertise de haut niveau dans les sciences de l’information et l’informatique. Cette conjonction opportune de chercheurs et de domaines de spécialités nous permet d’avoir les bases d’une analyse et d’une appréhension à la fois pratique et théorique d’un objet d’étude crucial dans nos domaines respectifs, soit l’édition critique (au sens large) et ce qu’il en advient à l’ère du numérique. La nature même des éditions critiques a subi des changements majeurs avec l’explosion des données et la transformation des savoirs, et ce, tant au plan de la quantité d’information disponible que de la manière de la représenter. L’étude de ces changements et l’exploration concrète de nouvelles formes d’éditions critiques via l’implémentation d’outils informatiques seront au cœur de cette recherche ambitieuse et innovatrice autour de trois axes:

  • L’Axe 1 (Nouvelles formes d’émergence de la connaissance) s’intéressera à la manière dont le numérique se présente comme un nouvel environnement- support qui reconfigure la façon dont la recherche est produite, est mise en forme et circule dans les communautés scientifiques. Nous ferons le point sur des expériences de diffusion numérique des contenus savants comme Érudit, Revues.org, OpenEdition et la collection « Parcours numériques » (co-dirigée par Eberle-Sinatra), en analysant la structure théorique et technique des plateformes et en en relevant les enjeux conceptuels et pratiques.
  • L’axe 2 (Validation et légitimation des contenus) explorera la multiplication des sources et l’intégration de contenus non savants dans les pratiques de recherche. Cet élargissement des sources a ouvert de nouvelles occasions pour l’élaboration d’hypothèses de recherche. Cependant, il convient de se demander si ces ressources non savantes permettent de maintenir le niveau qualitatif requis par la communauté scientifique et si de nouvelles stratégies de validation ont été adoptées par les chercheurs pour certifier ces sources.
  • L’axe 3 (Passage au numérique et recontextualisation) étudiera le numérique et les nouvelles possibilités d’exploitation de contenus (en termes de recherche, de classement, d’analyse, de visualisation) encore impensables auparavant qu’il offre. Quels types de mutations appelle la publication ou la republication numérique de documents initialement pensés pour d’autres supports? Quels sont les enjeux culturels, sociaux et politiques liés à ce passage? Quel sera l’impact de l’intelligence artificielle ou des technologies reliées au « Big Data » sur l’exploitation et la compréhension de ces contenus puisqu’il existe maintenant des logiciels qui « lisent » des centaines de milliers d’articles à la fois et en extraient de nouveaux contenus.

Ce contenu a été mis à jour le 10 octobre 2015 à 21 h 09 min.